Archives par mot-clé : #YaoundeFilmLab

CINEMA : Yaounde Film Lab -La sous-région Afrique Centrale se mobilise pour une meilleure professionnalisation du secteur.

Du 08 au 15 février 2020, s’est tenu à Yaoundé le 1st Yaounde film lab , un laboratoire de développement et de coproduction qui réunit les porteurs de projets originaires des pays d’Afrique Centrale. Au total 9 pays dont ; le Cameroun,Gabon, Congo, République Démocratique du Congo, Tchad, République Centrafricaine, Guinée Equatoriale, Burundi, Sao Tome et Principe.  A l’initiative de  Sylvie Nwet, Coordinatrice et présidente du festival YAHRA et Dieudonné Alaka, Directeur artistique ; président de Tara Group ; producteur de cinéma et enseignant-chercheur, ce projet a été mis sur pied dans l’optique de relancer la production et la coproduction dans la sous-région Afrique Centrale avec des projets de qualité.

C’est dans cette optique, qu’a chaque  édition, seront sélectionnés 10 meilleurs projets et les faire accompagner par des experts sur trois mois d’écriture à distance et 10 jours de résidence à Yaoundé. À l’issue du Lab, les projets seront mis dans un réseau international de développement et de coproduction.

La première édition qui s’est tenu à Yaoundé a permis de recevoir 33 projets dont 4 du Tchad, 3 du Gabon, 2 de la RDC, 01 du Congo, 4 de la République Centrafricaine et 19 du Cameroun.

Un aperçu d’une séance de réflexion durant le Yaoundé Film Lab

LISTE DES 10 PROJETS SELECTIONNÉS POUR l’EDITION 2020

DOCUMENTAIRES

1- Mi sueño (Mon rêve) de Mirabelle Bandzouzi, produit par Delphe Kifouani (Congo)

2- Amchilini (mariage collectif) de Allamine Kader, produit par Tidjani Ousman (Tchad)

3- REGAB de Pauline Mvele, produit par Samantha Biffot (Gabon)

FICTIONS LONGS METRAGES

4- Le purgatoire de Junior Assani, PRODUIT PAR Emmanuel Lupia (RDC)

5- Un soldat en ville de Christian Mbanga EPANDA, produit par Peh Epoh (Cameroun)

6- Eblouie de Matamba Kombila, produit par Jean Pierre Bekolo (Gabon)

7- Les Diamants du Président de Pauline Sylvaine Gboulou-Mbapondo et Prince Koyagbélé, produit par Longin Eloundou (RCA)

8- L’actrice de Steve Kouanang et Francoise Ellong, produit par Laurita Ngringeh (Cameroun)

9- Saboura de Aaron Padacke Zegoube, produit par Jean Roke Patoudem (Tchad)

10- Suspicion de Ethéline Fomat et Frank olivier Ndéma, produit par Nathalie Mbala M. (Cameroun)

A noter que les  boursiers sont accompagnés depuis le 19 novembre 2019 par  des professionnels avérés et reconnus dans le monde à savoir ;

  • Maya Haffar, scénariste (France)
  • Mariem Hamida, scénariste (France-Algérie)
  • Oualid Baha, Producteur (France-Algérie)
  • Alex Bitchoka, producteur (Cameroun-Allemagne)
  • Eugénie Michel Villette, Productrice (France)
  • Aurélien Boudinaux, producteur (Belgique)
  • Cyrille Masso, Producteur (Cameroun)
  • Alain Modot, distributeur (France)

Au terme de cette première rencontre de Yaoundé film Lab, voici les lauréats :

Félicitation aux lauréats

1- Bourse de développement du projet le plus abouti du Lab

  • Le purgatoire de Junior Assani (RDC) produit par Emmanuel Lupia (RDC)
    2- Bourse de développement du meilleur projet porté par une femme
  • Regab de Pauline Mvele (Gabon) produit par Samantha Biffot et Jessica Evoung (gabon)
    3- Prix Télé Tchad
  • L’actrice de Steve Kouonang (Cameroun); réalisé par Françoise Élong et produit par Laurita Ngringeh (Cameroun)
    4- Prix Télé Tchad
  • Un soldat en ville de Christian Mbanga (Cameroun) produit par Peh Epoh Georges (Cameroun)
    5- Accord de distribution DIFFA
  • Les diamants du président de Pauline Syviane Gboulou (RCA) et Prince Koyagbele (RCA) produit par Longin Eloundou (Cameroun)
    6- Accord de distribution DIFFA
  • Suspicion de Frank Olivier Ndéma (Cameroun) produit par Nathalie Mbala Mpesse
    7- Bourse AFRICADOC Monde pour une résidence d’écriture en Côte d’Ivoire
  • Amchilini d’Allamine Kader (Tchad) produit par Moussa Ousmane Tidjani (Tchad)
    NB: Les bourses:
  • Usage du Monde pour une résidence d’écriture
  • Tenk pour la coproduction d’un documentaire
  • FIDADOC-Produire au SUD pour un atelier de coproduction
    seront décernés ultérieurement.

Afin de marquer ce moment fort important au vu des réalisations, les professionnels  du cinéma présents ont rédigé une déclaration proposant des stratégies qui visent à professionnaliser ( financement, encadrement, regroupement…) davantage et booster la production cinématographique dans la sous-région.